Data Engineer : en quoi consiste le métier comment se former

formatrice et son apprenant lors d'un bootcamp de Data Engineer

Le métier de Data Engineer est en plein essor. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur ce rôle clé du domaine de la science des données, quelles sont les compétences requises et comment s’y former.

L’analyse de données offre de nombreuses possibilités pour les entreprises, pour la prise de décisions, le ciblage marketing et le développement de nouveaux produits. Les Data Scientists se chargent d’analyser les données et d’en extraire des informations exploitables.

Toutefois, pour effectuer ce traitement d’analyse prédictive, les Data Scientists ont besoin de vastes volumes de données de haute qualité, Le rôle du Data Engineer est de collecter ces données, de les transformer et de les fournir aux Data Scientists via des pipelines automatisés. 

Ce métier requiert de solides compétences techniques. Toutefois, un bootcamp Data Engineer vous permet d’acquérir rapidement cette expertise. 

Quel est le rôle d’un Data Engineer ?

Les Data Engineers sont en charge de construire l’infrastructure de données d’une entreprise. En fonction de l’envergure de l’activité, il peut s’agir d’une petite base de données ou au contraire d’un vaste Data Lake.

L’ingénieur des données conçoit, développe et installe le système de Data. C’est ce système qui va permettre l’analyse de données via le Machine Learning et l’intelligence artificielle. En outre, le Data Engineer développe un pipeline complet pour la collecte, la transformation, et la modélisation des données.

Le professionnel de l’ingénierie des données peut oeuvrer seul. Toutefois, il existe en réalité plusieurs rôles dans le domaine du Data Engineering.

Le Data Architect ou architecte des données conçoit les systèmes de gestion de données (Data Management) pour l’entreprise. Ces systèmes ingèrent, intègrent et gèrent les différentes sources de données.

L’administrateur de base de données, quant à lui, aide à concevoir et à maintenir les bases de données. Ils s’assurent que les bases de données fonctionnent de manière optimale pour tous les utilisateurs, notamment en termes de vitesse.

Quelles sont les compétences d’un Data Engineer ?

Pour exercer le rôle de Data Engineer, il est nécessaire de posséder plusieurs compétences techniques. L’ingénieur des données doit notamment maîtriser les langages de programmation utilisés en Data Science comme Java, Python, et R.

Il doit aussi savoir manipuler les bases de données SQL et NoSQL, et les plateformes dédiées au Big Data comme le framework Hadoop et les outils de type ETL (extraction, transformation et chargement des données).

Le plus important pour cet expert est savoir où et comment collecter des informations. La technologie évolue sans cesse, et il doit donc être capable d’acquérir rapidement de nouvelles compétences dès que nécessaire tout au long de sa carrière.

Quel est le salaire d’un Data Engineer ?

Par le passé, les Data Scientists étaient considérés comme les experts les plus recherchés dans le domaine de l’informatique. Désormais, les Data Engineers sont tout aussi convoités.

Selon Dice, en 2019, le nombre de postes d’ingénieur des données à pourvoir a augmenté de 50% par rapport à l’an précédent. Dans leurs classements annuels des métiers émergents, LinkedIn et Hired ont classé le métier de Data Engineer aux côtés de ceux de Data Scientist et Data Engineer.

Aux États-Unis, un Data Engineer peut gagner en moyenne 117 000 dollars par an. La fourchette haute peut atteindre 160 000$ par an.

En France, le Data Ingénieur gagne entre 35 000€ et 60 000€ par an. Avec un peu d’expérience, ce salaire peut augmenter considérablement. La moyenne est de 45 119€ par an pour un débutant, et 55 714€ après trois ans d’expérience. Avec un salaire élevé et une forte demande, le métier de Data Engineer constitue actuellement un excellent choix de carrière.

Comment suivre une formation de Data Engineer ?

Plusieurs options s’offrent à vous pour devenir Data Engineer. Il existe des formations universitaires, notamment en France. Un parcours de niveau Bac+3 dans le domaine de l’informatique, de l’ingénierie, de la physique ou des mathématiques appliquées peut suffire à accéder à cette profession. Toutefois, de nombreux Data Engineers détiennent un diplôme de niveau Master.

Il existe aussi des cours et programmes éducatifs en ligne accessibles gratuitement ou à moindre coût. Certaines vidéos YouTube permettent par exemple d’acquérir des notions de base en ingénierie des données.

C’est en forgeant qu’on devient forgeron, et beaucoup de Data Engineers apprennent par la pratique. Vous pouvez adopter une approche ” project-based ” en vous lançant dans un projet concret. Vous pouvez par exemple explorer GitHub et contribuer à des projets ou partager le vôtre. Cette bonne pratique peut même vous permettre d’attirer l’attention d’employeurs potentiels !

On dénombre aussi des certifications professionnelles pour la Data Science et le Data Engineering. Certains éditeurs d’outils logiciels d’ingénierie des données proposent des certifications autour de leurs produits. C’est le cas d’Oracle, Microsoft, Cloudera ou encore IBM. Des certifications comme la CDMP, la CCP ou celle proposée par Google Cloud peuvent ouvrir de nombreuses portes.

Toutefois, l’une des meilleures solutions pour se former au métier est un bootcamp Data Engineer. Une telle formation courte et intensive vous permettra d’acquérir très rapidement les compétences nécessaires et de commencer à travailler immédiatement.

Faire confiance à un cabinet de placement de consultant SAP
Pourquoi opter pour la commande à table ?