Devenir technicien de maintenance informatique : nos conseils

Premier recours en cas de problème ou en cas de besoin d’assistance, le technicien de maintenance informatique est le professionnel indispensable à l’ère du numérique. Si vous aspirez à en devenir un, voici l’essentiel de ce que vous devez savoir.

Le métier de technicien de maintenance informatique

Le métier de technicien de maintenance est à la base même de l’informatique. En tant que tel, ce professionnel polyvalent sera amené à travailler au niveau matériel (hardware) et au niveau logiciel (software) en tant que support ou en apportant des solutions en cas de panne. Dans ses missions, il assurera l’installation (équipement, matériel, logiciel, système d’exploitation), le diagnostic, l’entretien et le dépannage (remplacement de pièce défectueuse, désinfection de virus, mise à jour système) mais également l’assistance (prise en main d’un matériel ou d’un logiciel). Il peut exercer au sein d’une société ou pour le compte d’un prestataire extérieur comme Xefi, qui est un spécialiste du dépannage informatique à Toulouse.

Les études et les formations nécessaires

Devenir un technicien de maintenance informatique n’est pas chose difficile. En effet, le métier est accessible dès l’obtention d’un Bac Pro Système Numérique en option C (Réseaux informatiques et systèmes communicants), même si de plus en plus d’employeurs privilégient actuellement les profils Bac+2. Dans cette dernière catégorie, on retrouve les diplômes comme le BTS SIO (Services Informatiques aux Organisations) ou le BTS SN (Systèmes Numériques), mais aussi le DUT Informatique, le DUT Réseaux et Télécommunications ou encore la Licence Pro en informatique et logiciels. Comme le domaine de la technologie de l’information est un domaine en perpétuelle évolution, il est important pour le technicien de maintenance informatique de suivre des formations supplémentaires au cours de sa carrière pour rester performant.

Les perspectives d’évolution

Un technicien de maintenance informatique peut évoluer, à mesure qu’il accumule de l’expérience professionnelle, en responsable de parc informatique au sein d’une entreprise. S’il intègre un prestataire spécialisé, à l’instar des nombreux services de maintenance informatique à Toulouse, il peut prendre un poste de responsable du service après-vente étant donné que ce genre de prestataire est souvent revendeur informatique aussi. Les perspectives d’évolution sont d’autant plus grandes s’il se spécialise dans un domaine précis comme la cybersécurité ou la maintenance en devenant ingénieur. Il est aussi possible de travailler pour soi-même en proposant par exemple des prestations de dépannage informatique à domicile. Quoi qu’il en soit, il est toujours impératif pour ce professionnel d’actualiser ses connaissances pour pouvoir être compétitif au marché du travail.

Devenir formateur en informatique ? Les questions à se poser
Comment trouver une formation RGPD ?