Des décodeurs satellite HD simples d’utilisation

Décodeurs satellite

Chaque révolution a amené son lot d’inventions et de créativités. Pour la révolution industrielle, c’étaient les engins lourds comme les tracteurs, qui permettaient une production et une transformation de masse. À l’aube du numérique, les ingénieurs et développeurs de la télécommunication ont misé sur un système d’un nouveau genre. En effet, l’objectif était de proposer aux téléspectateurs une qualité d’image au-delà de la retranscription habituelle. Cette prouesse avait pour nom, « la résolution haute définition ». Parvenir à l’usage de cette résolution relève de la combinaison de plusieurs matériels. D’une part, il y a les émetteurs, d’autre part, il y a les outils récepteurs. La liaison entre ces outils est effectuée par un satellite. Même si l’engouement pour ses gadgets séduit plus d’une personne, la majorité ignore quelles sont les caractéristiques d’un décodeur satellite HD simple d’utilisation. Décryptage.

Un décodeur plus pratique

Avoir la télévision est devenu un « must » pour chaque foyer. Pour suivre la tendance, finies les antennes en « V », et bonjour les décodeurs et les antennes paraboliques. Actuellement, souscrire un abonnement télé est à la portée de tous. Les fournisseurs offrent une large gamme concernant les décodeurs pour recevoir les chaînes. Ici, le client a l’embarras du choix, parce qu’il existe un modèle adapté à chaque foyer. En général, un client opte pour un modèle déterminé en fonction du lieu où il a prévu d’établir son installation. Cela peut être le salon, ou bien la salle à manger. De ce fait, certains décodeurs ont été façonnés de manière à avoir un design peu encombrant. Par conséquent, ces derniers s’harmonisent parfaitement avec les lieux, qu’ils soient vastes ou étroits, vu qu’ils ne gâchent pas la vue. À noter que, peu importe le design et la dimension des décodeurs, leur dénominateur commun est qu’ils sont tous dotés de la résolution HD. Pour plus d’informations, suivez fransat.fr.

Une installation automatique

Il est vrai que les images fournies par ces décodeurs sont de très bonne qualité. Pourtant, les faire fonctionner ne nécessite en rien une étude approfondie ni en électronique ni en informatique. Il suffit d’orienter la parabole sur la position du satellite et de brancher les câbles entre le décodeur, la parabole, et la télévision. Quant à l’installation, elle se fait d’elle-même. Une fois connecté, un simple appui sur la télécommande met le décodeur en marche. Alors, le système de paramétrage effectue toutes les opérations qui vont assurer la liaison et la retranscription des images. Ces décodeurs dernières générations sont dotés d’une intelligence artificielle qui fait tout à la place de l’homme.

La cerise sur le gâteau, le « Timeshift »

Le « timeshift » fait partie de l’atout majeur d’un décodeur. Il est à remarquer que cette technologie n’est pas une création propre au décodeur. En effet, c’est un héritage provenant du bon vieux magnétoscope. Le « timeshift » est la faculté pour un appareil d’enregistrer une vidéo dans le but de pouvoir la regarder ultérieurement. Ainsi, l’invention du procédé est attribuée au magnétoscope, mais le décodeur haute définition a concouru pour apporter une amélioration. Cette dernière se porte principalement sur deux points-clés, à savoir sur le mécanisme et sur le support de l’enregistrement. Au temps des magnétoscopes, l’enregistrement se faisait sur une cassette vidéo et la relecture ne pouvait être faite qu’après l’enregistrement. Pour ces modèles de décodeur, le visionnage et l’enregistrement d’une vidéo peuvent s’effectuer simultanément. Par conséquent, on peut faire une chose et assister à un direct en même temps sans en perdre une miette. Cela est possible parce que lors d’une émission en direct, le système d’enregistrement est enclenché directement dès qu’on appuie sur le bouton pause. Donc, le direct continue dans l’enregistrement, mais l’image sur la télé est figée. Une fois la fonction play activée, l’image reprend en différé en puisant sa source dans l’enregistrement. Une avance rapide permet de rattraper la diffusion en direct et de stopper l’enregistrement. Concernant le support de stockage, les décodeurs sont fournis avec des disques durs qui facilitent l’extraction des données pour les sauvegardes.

Piratage éthique : une compétence très recherchée
Comment récupérer vos dossiers sur disque dur ?